Qian TANG 8 – 12 – 06

Monsieur
Qian TANG
Sous-directeur général adjoint
pour l’éducation
FAX : 00-331-4568-5627
U N E S C O

MONACO, décembre 8, 2006

Monsieur,

Je vous transmets ce FAX pour vous informer que j’ai envoyé le 1er décembre 2006 ma lettre du 26 Mai 2006 adressée à Monsieur Koichiro MATSUURA, Directeur Général de l’UNESCO, ainsi que votre réponse du 19 octobre 2006, à Madame Cousant, à qui j’ai demandé si elle pouvait me conseiller sur mon action future, étant donné, d’un part le changement d’autorités au sein de la Commission nationale monégasque et d’autre part, le fait que je n’ai jamais demandé ni sollicité d’aide financière auprès de l’UNESCO.

Madame Cousant m’a informé qu’elle avait transmis officiellement les deux lettres et que vous me contacteriez ultérieurement.

Je voudrais vous préciser que toutes mes démarches auprès de l’UNESCO ont seulement pour objectif :

1) Que l’UNESCO prenne conscience des possibilités offertes, pour un coût dérisoire, par la Technologie Digital et les lecteurs et disques DVDs visant à améliorer radicalement l’Éducation Primaire, Secondaire et Techno-Professionnelle ainsi que l’enseignement des Langues dans le monde entier, et l’assertion « qu’une image vaut mille mots ».

2) Qu’en ma qualité de Professionnel en matière de gestion et d’usage des ressources, du fait que je suis sensible aux inégalités et injustices qui règnent sur notre planète et parce que je dispose de temps libre et n’ai nul besoin d’argent, je peux être disponible si nécessaire pour coopérer bénévolement à la prise des décisions en vue de la concrétisation de ce projet qui pourrait contribuer à réaliser le rêve d’une éducation de qualité pour tous.

Espérant vous avoir éclairé sur ma position, je reste à votre entière disposition pour toutes les questions que vous souhaiteriez soulever.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Dámaso A. García Guzmán
5, Impasse de la Fontaine « C »
PHONE-FAX : (00)377-93254188
MC-98000 MONACO
Email : daggmc@hotmail.com

Esta entrada fue publicada en Cartas - Mails, UNESCO. Guarda el enlace permanente.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.